Écrire Afrique du sud. Le calme est revenu à Mamelodi mais des craintes subsistent

Action complémentaire sur l’AU 148/14, AFR 53/002/2014, 27 juin 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 8 AOÛT 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Aucune autre attaque n’a été signalée à Mamelodi, au nord-est de Pretoria, depuis le 12 juin. Des centaines de réfugiés et de demandeurs d’asile somaliens et éthiopiens sont toujours déplacés et des inquiétudes persistent quant à leur bien-être immédiat et à la possibilité pour eux de réintégrer cette localité à long terme. Les attaques menées contre plus de 100 magasins à Mamelodi et son agglomération entre le 7 et le 11 juin ont chassé 275 personnes, hommes, femmes et enfants, les obligeant à abandonner leur foyer et leurs moyens de subsistance. La plupart sont de nationalité somalienne. La majorité des personnes touchées sont temporairement hébergées par des groupes de réfugiés dans des locaux surpeuplés et il existe de graves préoccupations en ce qui concerne leurs besoins humanitaires immédiats (nourriture, couvertures, accessoires de toilette). Des inquiétudes plus générales portant sur leur bien-être et sur la possibilité pour ces personnes de retourner chez elles et de reprendre leurs activités commerciales subsistent également. Bien que ces attaques aient été condamnées par certains hauts responsables, les premières discussions avec des intervenants locaux à Mamelodi ont laissé transparaître que les réfugiés et demandeurs d’asile déplacés ne seraient pas les bienvenus s’ils regagnaient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.