Écrire Cuba. Des prisonniers d’opinion Alexeis Vargas Martín, Vianco Vargas Martín and Django Vargas Martín, attendent leur condamnation

Action complémentaire sur l’AU 201/13, AMR 25/002/2014, 27 juin 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 8 AOÛT 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois frères se trouvant en détention provisoire à Cuba depuis la fin 2012 ont été jugés et sont en attente de condamnation. Ils risquent d’être condamnés à des peines allant de trois à cinq ans d’emprisonnement. Amnesty International les considère comme des prisonniers d’opinion, incarcérés seulement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression. Alexeis Vargas Martín, 22 ans, et ses frères, Vianco Vargas Martín et Django Vargas Martín, des jumeaux de 18 ans, arrêtés en novembre et décembre 2012 respectivement, ont été jugés le 13 juin par le tribunal provincial de Santiago de Cuba, dans le sud-est du pays. Ils sont désormais en attente de leur condamnation pour troubles de l’ordre persistants, qui doit être prononcée mardi 1er juillet. Selon des informations reçues par Amnesty International, le ministère public a requis une peine de cinq ans d’emprisonnement contre Alexeis Vargas Martín et de trois ans contre Vianco et Django Vargas Martín, qui avaient 16 ans lors de leur arrestation. Ils auraient fait l’objet d’un procès sommaire pendant lequel aucun des témoins de la défense n’a été autorisé à faire de déposition. Dans les procès politiques tels que ceux-ci, le juge prononce généralement les sanctions requises par le ministère public. Ces trois frères, originaires de la ville de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir