Écrire Brésil. Des travailleurs du sexe expulsés et agressés par la police

AU 167/14, AMR 19/006/2014, 3 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Isabel (prénom modifié), travailleuse du sexe à Niterói, au Brésil, a été agressée et menacée après avoir raconté publiquement que des travailleurs du sexe avaient été victimes de viol et d’extorsion le 23 mai dernier, lorsque des policiers ont, en toute illégalité, fait une descente chez eux et les ont expulsés. Environ 300 travailleurs du sexe sont actuellement à la rue, et la sécurité d’Isabel et de sa famille est toujours compromise. Isabel est une travailleuse du sexe à Niterói, dans l’État de Rio de Janeiro. Le 4 juin 2014, elle s’est rendue à une audience publique au cours de laquelle elle a dénoncé plusieurs actes violents commis le 23 mai dernier par des policiers contre elle et ses collègues lorsque ces agents sont entrés dans un bâtiment où environ 300 travailleurs du sexe vivent et reçoivent leurs clients. Non seulement victimes d’extorsion, Isabel et certains de ses collègues affirment que des policiers les ont violés, leur ont volé leurs effets personnels et ont placé des éléments à charge parmi leurs affaires pour les inculper à tort d’infractions pénales. Ils les ont ensuite arrêtés sans mandat pour les interroger et ont condamné leurs appartements, les qualifiant de « scènes de crime ». Bien que des « problèmes de structure » aient été invoqués pour justifier la fermeture du bâtiment, les policiers ont fouillé et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.