Écrire Bahreïn. Un médecin, Saeed Mothaher Habib al Samahiji, emprisonné pour « outrage au roi »

AU 172/14, MDE 11/019/2014, 9 juillet 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Saeed Mothaher Habib al Samahiji a été arrêté le 1er juillet et doit purger une peine d’un an d’emprisonnement pour « outrage au roi de Bahreïn ». Cet homme est un prisonnier d’opinion. Saeed Mothaher Habib al Samahiji a été déclaré coupable d’« outrage public au roi de Bahreïn » et condamné le 11 décembre 2013 par la troisième chambre du tribunal pénal de première instance siégeant à Manama, la capitale. Il doit purger un an d’emprisonnement et acquitter une amende de 200 dinars bahreïnites (environ 390 euros) afin de suspendre l’application de sa peine en attendant qu’il soit statué sur son appel. Il a été déclaré coupable en vertu des articles 92.2 et 214 du Code pénal bahreïnite. Aux termes de l’article 214, « tout outrage à l’émir du pays [le roi], au drapeau ou à l’emblème national est passible d’une peine d’emprisonnement », ce qui constitue une violation du droit à la liberté d’expression. Le 3 avril 2014, la Haute Cour d’appel a maintenu la peine prononcée à l’encontre de Saeed al Samahiji. Le 1er juillet, cet homme a été arrêté afin de purger sa peine à la prison de Jaw, à 30 kilomètres au sud de Manama. Au vu du dossier judiciaire, Amnesty International estime qu’il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Saeed al Samahiji est ophtalmologue. Le 1er (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.