Écrire Mexique : Des défenseurs du droit à la terre menacés

AU 177/14, AMR 41/026/2014, 10 juillet 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 21 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des membres du personnel d’une organisation de défense des droits humains dans l’État d’Oaxaca, dans le sud-ouest du Mexique, ont reçu deux appels téléphoniques de menace, semble-t-il en raison de leur action en faveur de communautés indigènes locales qui s’opposent à la construction d’un parc éolien sur leurs terres. Le 8 juillet, les employés présents dans les locaux du Comité de défense globale des droits humains (CODIGO-DH) ont reçu deux appels téléphoniques de menace. Le premier interlocuteur les a avertis que les membres de CODIGO-DH seraient en butte à de graves représailles pour avoir soutenu une défenseure des droits humains, Carmen Ruiz, qui travaille avec l’Assemblée populaire de la communauté de Juchiteco (Asamblea Popular del Pueblo Juchiteco, APPJ). Carmen Ruiz apporte un soutien actif aux membres de la communauté qui portent plainte pour les violations des droits humains commises dans le cadre de la construction d’un projet de ferme éolienne dans la région de l’isthme de Tehuantepec, dans l’État d’Oaxaca. Le second appel, passé vers le portable d’un employé du CODIGO-DH, leur reprochait de soutenir la militante de l’APPJ et les prévenait qu’ils ne savaient pas dans quoi ils s’embarquaient. On pense que ces deux appels téléphoniques de menace sont liés au travail du CODIGO-DH, qui représente les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse