Écrire Iran. Un mineur délinquant, Rasoul Holoumi, risque d’être exécuté

AU 178/14, MDE 13/040/2014, 11 juillet 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 22 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le mineur délinquant iranien Rasoul Holoumi risque d’être exécuté parce qu’il aurait mortellement blessé un jeune garçon lors d’une bagarre. Il était alors âgé de 17 ans. Sa sentence a été envoyée au Bureau de l’application des peines d’Ahwaz, ce qui signifie qu’elle peut être appliquée à tout moment à la demande de la famille de la victime. Rasoul Holoumi, aujourd’hui âgé de 22 ans, a été condamné à mort en octobre 2010 en vertu de la qisas (réparation) par la 17e chambre du tribunal pénal de la province du Khuzestan. Il a été déclaré coupable de meurtre sur la base de déclarations selon lesquelles il aurait lancé un objet dur à la tête de Nasim Nouri Maleki lors d’une bagarre en septembre 2009. Ces accusations ont été portées par des personnes qui étaient impliquées dans la rixe. Selon les pièces du dossier, Rasoul Holoumi a dans un premier temps reconnu être à l’origine des blessures mortelles à la tête. Il est revenu sur ses déclarations après quelques semaines et a donné des éléments qui jettent un doute sur la façon dont les faits se sont déroulés, notamment sur l’identité de la personne qui a frappé la victime, sur le caractère intentionnel ou non des blessures causées et même sur la présence de Rasoul Holoumi sur les lieux de l’incident. Malgré son âge à l’époque des faits, la gravité des éléments reprochés et le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.