Écrire Koweït. (suivi) : Deux militants Bidun de nouveau arrêtés après des manifestations

Action complémentaire sur l’AU 47/14, MDE 17/005/2014, 15 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les militants bidun Abdulhakim al Fadhli et Abdullah Atallah ont été une nouvelle fois appréhendés le 7 juillet dernier après des manifestations au Koweït. Ces hommes sont peut-être des prisonniers d’opinion. Les militants bidun Abdulhakim al Fadhli et Abdullah Atallah ont été une nouvelle fois appréhendés le 7 juillet 2014. Ils sont actuellement détenus à la prison centrale à Koweït. Abdulhakim al Fadhli a été arrêté à un poste de contrôle devant cette prison alors qu’il surveillait des manifestants appelant à la libération de Musallam al Barrak, interpellé le 2 juillet dernier pour avoir « insulté le pouvoir judiciaire ». En apprenant l’identité d’Abdulhakim al Fadhli, un officier de haut rang l’a insulté, frappé et arrêté. Il lui a ainsi perforé le tympan gauche et l’a blessé à l’oreille droite. Le 8 juillet, le ministère public a ordonné la détention d’Abdulhakim al Fadhli, en présence de son avocat, pour 10 jours en attendant l’approfondissement de l’enquête et l’a inculpé d’« outrage à un agent des forces de sécurité ». Le dossier a été transmis à un tribunal correctionnel. Le 13 juillet, Abdulhakim al Fadhli a porté plainte contre l’agent qui l’a agressé. Abdullah Atallah a été appréhendé le 7 juillet au soir lors d’une descente faite à son domicile par une vingtaine de policiers armés, alors que sa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir