Écrire Azerbaidjan. La police harcèle la militante Leyla Yunus, qui œuvre pour la paix,

AU 182/14, EUR 55/007/2014, 18 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Leyla Yunus, qui défend les droits humains en Azerbaïdjan, est harcelée par la police. Son époux et elle-même sont placés sous surveillance et régulièrement soumis à des interrogatoires. Leurs passeports ont été confisqués par les autorités. Les autorités azerbaïdjanaises harcèlent Leyla Yunus, présidente de l’Institut Paix et Démocratie, une ONG azerbaïdjanaise, et son époux Arif Yunus. Le couple est placé sous surveillance et leurs passeports ont été confisqués le 28 avril. Leyla Yunus est régulièrement convoquée au bureau du procureur pour être interrogée sur la procédure pénale engagée contre un journaliste azerbaïdjanais indépendant, Rauf Mirgadirov, qui aurait été arrêté sur la base de charges forgées de toutes pièces : il est en effet accusé d’espionnage pour le compte de l’Arménie. Leyla Yunus avait travaillé avec lui sur des projets conjoints de réconciliation avec des ONG arméniennes. Leyla Yunus pense que les représentants de l’État tentent de la provoquer pour qu’elle se fasse arrêter. Leyla et Arif Yunus ont été brièvement détenus le 28 avril, à l’aéroport international Heydar Aliyev de Bakou, alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer sur un vol pour Bruxelles. La police n’a pas présenté de décision judiciaire justifiant leur arrestation, mais a affirmé qu’ils étaient témoins dans l’affaire concernant Rauf Mirgadirov. Elle a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.