Écrire Swaziland. Thulani Maseko, Bhekithemba Makhubu ont été déclarés coupables d’outrage à magistrat

Action complémentaire sur l’AU 86/14, AFR 55/003/14 18 Juillet 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 17 juillet, Bhekithemba Makhubu, rédacteur en chef de The Nation, un magazine d’information swazi, et Thulani Maseko, avocat spécialiste des droits humains, ont été déclarés coupables d’outrage à magistrat par la Haute Cour de Mbabane, au Swaziland. Bhekithemba Makhubu et Thulani Maseko ont déjà passé 119 jours en détention provisoire depuis qu’ils ont été arrêtés de façon arbitraire, en mars, sur la base de mandats insuffisants décernés par le président de la Cour suprême, Michael Ramodibedi. Les deux hommes n’ont pas été autorisés à consulter un avocat ni à comparaître devant un juge pour demander leur libération sous caution et ils ont été placés en détention provisoire à l’issue d’une procédure sommaire à huis clos. Ils ont ensuite été jugés pour deux chefs d’inculpation d’outrage à magistrat. Les charges retenues contre eux sont dues à deux articles publiés dans l’exemplaire de février du magazine The Nation. Outre ce jugement aux conséquences répressives, des condamnations ont également été prononcées contre The Nation et l’éditeur de presse Swaziland Independent Publishers. Le prononcé des peines a été repoussé. Bhekithemba Makhubu et Thulani Maseko ont été déclarés coupables des charges retenues contre eux le 17 juillet, à l’issue d’un procès manifestement inéquitable au cours duquel, en réponse (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.