Écrire Iran. Un auteur iranien,Arzhang Davoodi, condamné à mort

AU 188/14 MDE 13/042/2014, 24 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 SEPTEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Arzhang Davoodi, un prisonnier d’opinion iranien se trouvant déjà en prison depuis 11 ans, vient d’être condamné à mort après avoir été déclaré coupable d’« inimitié à l’égard de dieu » du fait de son militantisme politique pacifique et de ses écrits. Auteur et poète iranien, Arzhang Davoodi a appris par son avocat le 20 juillet 2014 qu’il avait été condamné à la peine capitale en raison de son appartenance et de son soutien présumés à un groupe interdit, l’Organisation iranienne des moudjahidin du peuple (OIMP). Cette condamnation a été prononcée en dépit d’une absence manifeste de preuves, au terme d’un procès d’une iniquité flagrante. On lui a accordé moins d’une heure le 3 juin pour présenter sa défense devant un tribunal révolutionnaire de la ville de Bandar Abbas (sud du pays), qui a transmis ses déclarations au tribunal révolutionnaire de Karaj ayant ensuite prononcé la condamnation à mort. Ni Arzhang Davoodi ni son avocat n’ont été autorisés à se présenter devant le tribunal ayant rendu ce jugement. Arzhang Davoodi a été arrêté en 2003 et maintenu à l’isolement pendant des périodes prolongées durant lesquelles il a dit avoir été torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements, et privé de la possibilité de s’entretenir avec un avocat et avec sa famille. Il a été condamné en mars 2005 à 25 ans d’emprisonnement, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.