Écrire Iran. Un auteur iranien,Arzhang Davoodi, condamné à mort

AU 188/14 MDE 13/042/2014, 24 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 SEPTEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Arzhang Davoodi, un prisonnier d’opinion iranien se trouvant déjà en prison depuis 11 ans, vient d’être condamné à mort après avoir été déclaré coupable d’« inimitié à l’égard de dieu » du fait de son militantisme politique pacifique et de ses écrits. Auteur et poète iranien, Arzhang Davoodi a appris par son avocat le 20 juillet 2014 qu’il avait été condamné à la peine capitale en raison de son appartenance et de son soutien présumés à un groupe interdit, l’Organisation iranienne des moudjahidin du peuple (OIMP). Cette condamnation a été prononcée en dépit d’une absence manifeste de preuves, au terme d’un procès d’une iniquité flagrante. On lui a accordé moins d’une heure le 3 juin pour présenter sa défense devant un tribunal révolutionnaire de la ville de Bandar Abbas (sud du pays), qui a transmis ses déclarations au tribunal révolutionnaire de Karaj ayant ensuite prononcé la condamnation à mort. Ni Arzhang Davoodi ni son avocat n’ont été autorisés à se présenter devant le tribunal ayant rendu ce jugement. Arzhang Davoodi a été arrêté en 2003 et maintenu à l’isolement pendant des périodes prolongées durant lesquelles il a dit avoir été torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements, et privé de la possibilité de s’entretenir avec un avocat et avec sa famille. Il a été condamné en mars 2005 à 25 ans d’emprisonnement, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition