Écrire Swaziland. Deux hommes, Bhekithemba Makhubu and Thulani Maseko, condamnés à deux ans d’emprisonnement ,

Action complémentaire sur l’AU 86/14, AFR 55/004/14, 28 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 SEPTEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 25 juillet, Bhekithemba Makhubu, rédacteur en chef du mensuel d’information swazi The Nation et Thulani Maseko, avocat spécialiste des droits humains, ont été condamnés à deux ans d’emprisonnement sans possibilité d’acquitter une amende à la place. Les condamnations ont été datées du mois de mars, ce qui correspond au moment où les deux hommes cités ont été arrêtés et placés en détention sur ordre du président de la Cour suprême, Michael Ramodibedi. Le magazine The Nation et ses éditeurs se sont vu infliger une amende de 100 000 rands (environ 7 000 euros). Le 17 juillet, Bhekithemba Makhubu et Thulani Maseko avaient été déclarés coupables de deux chefs d’outrage à magistrat par la Haute Cour siégeant à Mbabane (Swaziland). Ces charges étaient liées à deux articles publiés par The Nation en février, dans lesquels les hommes cités avaient exprimé des inquiétudes quant à l’indépendance et à l’intégrité du pouvoir judiciaire dans le pays. The Nation et Swaziland Independent Publishers ont également été condamnés, ajoutant au caractère répressif du jugement. Le procès a été l’objet d’un conflit d’intérêt évident car le juge présidant le tribunal, Mpendulo Simelane, avait été nommé dans l’un des articles. En outre, avant le prononcé du jugement, le ministre de la Justice aurait rencontré le juge à son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.