Écrire Azerbaïdjan. Leyla Yunus (f), Arif Yunus (h), arrêtés et inculpés de trahison

Action complémentaire sur l’AU 182/14, EUR 55/009/2014, 31 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Leyla Yunus, défenseure azerbaïdjanaise des droits humains, et son mari Arif Yunus ont été inculpés de trahison, entre autres infractions. Leyla Yunus a été placée en détention provisoire et Arif Yunus a vu sa liberté de circulation restreinte. Le 30 juillet, la défenseure azerbaïdjanaise des droits humains Leyla Yunus se rendait à une conférence de presse lorsque des hommes en civil, probablement des policiers, ont stoppé sa voiture et obligé le chauffeur à changer de direction. On est resté sans nouvelles d’elle pendant plusieurs heures, jusqu’à ce que le parquet général appelle son mari, Arif Yunus, pour indiquer à ce dernier qu’elle avait été arrêtée. Arif Yunus s’est rendu au parquet, où il a également été interrogé et arrêté. Amnesty International considère Leyla Yunus comme une prisonnière d’opinion. Toujours le 30 juillet, un juge a statué que cette femme devait être placée en détention provisoire. Selon une source azerbaïdjanaise avisée, elle a été inculpée de trahison – chef dont le fondement n’a pas été expliqué au tribunal – ainsi que d’évasion fiscale, de fraude et d’abus d’autorité afférents à une subvention reçue par son organisation non gouvernementale (ONG), que les autorités l’avaient empêchée d’enregistrer. Arif Yunus, quant à lui, doit aussi répondre des charges de trahison, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !