Écrire Sultan Bin Khalid Bin Mahmud al Maskati (h), 23 ans ...

... Yusef Bin Hassan Bin Salman al Muwallad (h), 23 ans ; Qassim Bin Ali Bin Ibrahim Al Nakhli (h), 22 ans ; Sultan Bin Sulayman Bin Muslim al Muwallad (h), 20 ans ; Issa bin Muhammad Umar Muhammad (h), ressortissant tchadien, 20 ans ; Bilal Bin Muslih Bin Jabir al Muwallad (h), 19 ans ; Ahmad Hamid Muhammad Sabir (h), ressortissant tchadien, 17 ans MDE 23/019/2008 - AU 86/08 Les sept personnes nommées ci-dessus, parmi lesquelles figurent quatre mineurs délinquants, sont menacés d’une exécution ou de flagellation. La Cour de cassation de La Mecque a été saisie de l’affaire aux fins d’un réexamen lors duquel les condamnés n’auront pas voix au chapitre, et qui se déroulera dans le secret. À l’issue de cette procédure, si leurs peines sont confirmées, elles seront soumises au roi pour ratification, et les personnes condamnées à mort risqueront d’être exécutées dans les jours qui suivent. Ces personnes sont accusées d’appartenir à une bande qui s’est livrée à une série de cambriolages et d’agressions à Médine. Arrêtées en 2004, elles ont été inculpées de divers chefs de vol, de cambriolage et de violences. Elles ont été détenues au secret dans des postes de police de Médine, où on les aurait battues dans le but de leur arracher des « aveux ». En février 2008, le tribunal général de Médine a condamné les cinq premières personnes de la liste figurant plus haut à la peine capitale, et les deux autres à une peine de « flagellation violente » assortie d’une peine d’emprisonnement. Bilal Bin Muslih Bin Jabir al Muwallad (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.