Écrire Bahreïn. Les audiences de Zainab al Khawaja ont été reportées

Informations complémentaires sur l’AU 232/12, MDE 11/022/2014, 22 août 2014 La militante bahreïnite Zainab Al Khawaja a été libérée sous caution le 16 février et son procès a été reporté plusieurs fois depuis lors. Elle doit désormais comparaître devant un tribunal le 14 octobre pour « destruction de biens appartenant à l’État » et « outrage à policier ». Zainab Al Khawaja a été libérée sous caution le 16 février, après avoir passé près d’un an en prison à purger plusieurs courtes peines qui lui avaient été imposées pour un ensemble de chefs d’accusation, tels que « destruction de biens appartenant à l’État », « outrage à policier », « rassemblement illégal », « émeute » et « incitation à la haine envers le régime ». Le 18 février, Amnesty International a diffusé un communiqué de presse à son sujet : Bahreïn. Une militante craint d’être de nouveau arrêtée quelques jours après sa libération (voir http://www.amnesty.org/fr/for-media/press-releases/bahrain-outspoken-activist-fears-re-arrest-days-after-her-release-2014-02-1). Elle devait comparaître devant un tribunal dans deux affaires distinctes, mais ses audiences ont été repoussées à plusieurs reprises depuis sa libération. Sa date de comparution est désormais fixée au 14 octobre. Dans la première affaire, Zainab Al Khawaja a été accusée d’avoir insulté un agent de police après avoir défendu une détenue humiliée par une gardienne dans un centre de détention pour femmes au sud de Manama, la capitale, en juin 2013. Dans la deuxième affaire, elle est accusée de « destruction de biens (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.