Écrire Arabie Saoudite. L’ exécution de Hajras bin Saleh bin Muhammad al Qurey , repoussée

Action complémentaire sur l’AU 201/14, MDE 23/021/2014, 26 août 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Hajras bin Saleh bin Muhammad al Qurey n’a pas été exécuté le 25 août dernier comme prévu mais il risque encore d’être mis à mort prochainement. Le 22 août 2014, Hajras bin Saleh bin Muhammad al Qurey a été transféré de sa cellule vers un endroit sécurisé de la prison générale de Najran. Son exécution, prévue le 25 août, n’a finalement pas eu lieu, sans qu’aucune explication ne soit donnée. Il peut néanmoins être mis à mort à tout moment. Cet homme a été condamné à mort le 16 janvier 2013 par le tribunal général de Najran. Malgré des allégations de torture et de procès inique, cette sentence a été confirmée par une cour d’appel et la Cour suprême. Hajras bin Saleh bin Muhammad al Qurey et son fils Muhammad al Qurey ont été arrêtés le 7 janvier 2012 à Al Khadra, à la frontière avec le Yémen, lorsque les douaniers les ont contrôlés, les soupçonnant de transporter des stupéfiants. Les deux hommes ont été emmenés pour interrogatoire, pendant lequel ils affirment avoir été torturés. Muhammad al Qurey est « passé aux aveux » et a déclaré que son père ne savait pas qu’il transportait des stupéfiants. Il a été condamné à une peine de 20 ans d’emprisonnement, tandis que son père s’est vu condamner à la peine capitale. Tous deux n’ont pas eu accès à un avocat pendant leur interrogatoire. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.