Écrire Miguel Ángel Tornez Hernández (h), 25 ans ainsi que sa famille

AMR 41/010/2008 - AU 92/08 Miguel Ángel Tornez Hernández a été arrêté et torturé par la police judiciaire de l’État de Guerrero dans la municipalité d’Ayutla de los Libres, le 2 avril, dans le cadre d’une enquête sur un vol au cours duquel quatre officiers de police et un représentant de l’État ont été tués. Avant son arrestation, plusieurs membres de sa famille ont été détenus une journée et l’une de ses sœurs a été torturée. Il risque de subir de nouveaux actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements, et d’être jugé dans le cadre d’une procédure inéquitable. Les membres de sa famille pourraient eux aussi être en danger. Le 31 mars, quatre policiers et un agent de la fonction publique ont été tués près de la communauté d’El Salto, dans la municipalité d’Ayutla de los Libres, alors qu’ils distribuaient des fonds publics pour le développement destinés à des familles et des communautés dans le besoin. Selon les autorités, un groupe d’hommes a ouvert le feu sur eux, emportant 600 000 pesos (environ 36 000 euros) ainsi que les armes des fonctionnaires. Miguel Ángel Tornez affirme qu’il passait en pick-up au moment des faits, et que les auteurs de l’attaque ont détourné son véhicule. D’après ses déclarations, il a été forcé à être témoin de l’attaque puis à conduire les coupables loin des lieux du crime. Lorsque son pick-up est tombé en panne, les hommes l’ont battu et jeté dans un ravin. Miguel Ángel Tornez a réussi à rentrer chez lui. Blessé, il a cherché à se faire soigner le lendemain. Le 1er avril, des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse