Écrire Myanmar. Trois militants en prison, un quatrième comparaît en justice : Ko Htin Kyaw, Ko Tin Maung Kyi, Ko Zaw Win, Naung Naung

Action complémentaire sur l’AU 117/14, ASA 16/017/2014, 28 août 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Trois militants du Mouvement pour la force actuelle de la démocratie ont été emprisonnés en raison de leurs activités politiques pacifiques et un quatrième comparaît en justice. Ces hommes sont des prisonniers d’opinion. Au cours des trois derniers mois, Ko Htin Kyaw, dirigeant du Mouvement pour la force actuelle de la démocratie (MDCF), une organisation locale, a été condamné à un total de huit ans d’emprisonnement au titre de deux lois régulièrement utilisées par les autorités du Myanmar pour réprimer toute dissidence. Entre le 23 juin et le 19 août, Ko Htin Kyaw a été condamné par huit tribunaux municipaux de Yangon (ex-Rangoon) pour huit infractions différentes à l’article 505-b du Code pénal du Myanmar. Celui-ci prévoit une peine d’emprisonnement pour toute personne qui crée, publie ou diffuse des informations susceptibles de causer la peur ou l’angoisse parmi la population et de conduire les gens à « commettre une infraction contre l’État ou contre l’ordre public ». Il a également été déclaré coupable de deux autres chefs d’accusation, aux termes de l’article 18 de la Loi relative aux rassemblements et aux défilés pacifiques, pour avoir participé à une manifestation non autorisée. Les accusations étaient liées à un discours qu’il avait prononcé et à des prospectus qu’il avait distribués pour réclamer la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.