Écrire Indonésie. Un étudiant libéré, le second toujours en détention : Oni Wea, Robert Yelemaken

Action complémentaire sur l’AU 199/14 ASA 21/023/2014, 29 août 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 OCTOBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’un des deux étudiants papous torturés par la police et victimes de mauvais traitements a été libéré. Le second est toujours en détention et a été inculpé pour ses activités militantes pacifiques dans la province de Papouasie occidentale, en Indonésie. Robert Yelemaken, un lycéen de 16 ans, a été libéré le 18 août du poste de police du district de Manokwari, et les autorités ont abandonné les poursuites contre lui. Cependant, l’étudiant de 21 ans, Oni Wea, est toujours en détention et a été inculpé d’« incitation ». Les deux jeunes gens ont été autorisés à consulter un avocat le 14 août. Néanmoins, Oni Wea n’a toujours pas reçu de soins médicaux pour les blessures causées par les actes de torture et les autres mauvais traitements dont il a été victime. Le lycéen et l’étudiant, tous deux militants au sein du Comité national de la Papouasie occidentale (Komite Nasional Papua Barat, KNPB), mouvement indépendantiste papou, ont été arrêtés le 8 août dans le district de Manokwari pour avoir écrit des graffiti a réclamant un référendum sur l’indépendance de la Papouasie. Ils ont été torturés et maltraités par la police pendant leur arrestation et leur détention et ont été détenus dans une cellule au poste de police du district de Manokwari. La police les a frappés au visage et à la tête avec une crosse de fusil et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition