Écrire Honduras. Margarita Murillo, dirigeante d’une communauté de paysans, a été abattue

AU 219/14 AMR 37/010/2014, 2 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La dirigeante d’une communauté de paysans, Margarita Murillo, a été abattue le 27 août à El Planón, dans le nord-ouest du Honduras. Les autres membres de son organisation et sa famille pourraient être en danger. Le 27 août au matin, Margarita Murillo, âgée de 56 ans, travaillait sur une parcelle de terre à El Planón, près de la municipalité de Villanueva, dans le département de Cortés, quand elle a été abattue. Le corps de Margarita Murillo a été retrouvé gisant sur sa pioche, avec des blessures par balle à la tête et la poitrine. L’attaque meurtrière a eu lieu alors que Margarita Murillo avait signalé quelques jours auparavant qu’elle était surveillée et qu’elle recevait des menaces. Le weekend du 30 août, des policiers ont voulu pénétrer de force dans le domicile de sa fille, prétextant que cela faisait partie de l’enquête sur le décès de sa mère. Margarita Murillo était présidente de l’organisation paysanne de Las Ventanas, qui fait partie de la Fédération nationale des paysans du Honduras. Elle était également membre active du Forum social de la vallée de Sula. Le 19 août, elle avait assisté, en tant que présidente de l’organisation paysanne de Las Ventanas, à une réunion très tendue à l’Institut national agraire (INA) sur les problèmes liés aux conflits fonciers à Las Ventanas. En avril 2014, un autre membre de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse