Écrire Qatar. Les britanniques Krishna Prasad Upadhyaya et Ghimire Gundev disparus, risquent la torture

AU 222/14, MDE 22/007/2014, 4 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 OCTOBRE 2014 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les Britanniques Krishna Prasad Upadhyaya et Ghimire Gundev ont disparu au Qatar alors qu’ils faisaient des recherches sur les conditions de vie des travailleurs migrants. On pense qu’ils sont détenus par les autorités qatariennes. Les deux hommes risquent de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Krishna Prasad Upadhyaya, chercheur en droits humains âgé de 52 ans, et Ghimire Gundev, photographe âgé de 36 ans, tous deux ressortissants britanniques, sont arrivés au Qatar le 27 août 2014 afin de faire des recherches sur les conditions de vie des travailleurs népalais. Krishna Prasad Upadhyaya a expliqué à un ami en Norvège que trois jours plus tard, la police qatarienne avait commencé à les suivre et à les harceler. Le 31 août, leur employeur, le Réseau global pour les droits et le développement (GNRD), a contacté un diplomate étranger qui a indiqué qu’il se trouvait avec les deux hommes la veille au soir, et qui a confirmé qu’ils étaient suivis. Le même jour, Krishna Prasad Upadhyaya a rendu la clé de sa chambre d’hôtel à Doha, la capitale du pays, mais il est resté dans le hall d’entrée. Il a dit à son ami en Norvège qu’il pensait qu’il était dangereux de se rendre à l’aéroport pour prendre son avion. Bien qu’il se soit visiblement enregistré pour le vol de retour en direction de la Norvège, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir