Écrire Iran. Ghoncheh Ghavami est détenue pour avoir défendu le droit des femmes à assister à des rencontres sportives

AU 227/14, MDE 13/048/2014, 10 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ghoncheh Ghavami, ressortissante iranienne et britannique de 25 ans, est détenue à la prison d’Evin, à Téhéran, depuis le 30 juin. Elle a été maintenue à l’isolement et privée d’avocat pendant la majeure partie de sa détention. Il s’agit d’une prisonnière d’opinion, arrêtée uniquement pour avoir participé à une manifestation pacifique contre l’interdiction faite aux femmes d’assister aux matchs de la Ligue mondiale de volley-ball au stade Azadi de Téhéran. Ghoncheh Ghavami, ressortissante iranienne et britannique, a été arrêtée le 30 juin 2014, lorsqu’elle s’est rendue au centre de détention de Vozara, à Téhéran, afin de récupérer son téléphone portable. Cet appareil avait été saisi le 20 juin, date à laquelle elle avait été arrêtée lors d’une manifestation contre l’interdiction faite aux femmes de se trouver dans des stades et détenue plusieurs heures à Vozara. Le 30 juin, des agents en civil se sont présentés à son domicile afin de saisir son ordinateur portable et des livres. Ils l’ont emmenée à la section 2A de la prison d’Evin, à Téhéran, où elle a été maintenue à l’isolement sans pouvoir contacter sa famille ni consulter d’avocat pendant 41 jours. Elle a ensuite été transférée dans une cellule double. Ghoncheh Ghavami a déclaré que, pendant son maintien à l’isolement prolongé, ses interrogateurs avaient exercé des pressions (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition