Écrire Iran. Ghoncheh Ghavami est détenue pour avoir défendu le droit des femmes à assister à des rencontres sportives

AU 227/14, MDE 13/048/2014, 10 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ghoncheh Ghavami, ressortissante iranienne et britannique de 25 ans, est détenue à la prison d’Evin, à Téhéran, depuis le 30 juin. Elle a été maintenue à l’isolement et privée d’avocat pendant la majeure partie de sa détention. Il s’agit d’une prisonnière d’opinion, arrêtée uniquement pour avoir participé à une manifestation pacifique contre l’interdiction faite aux femmes d’assister aux matchs de la Ligue mondiale de volley-ball au stade Azadi de Téhéran. Ghoncheh Ghavami, ressortissante iranienne et britannique, a été arrêtée le 30 juin 2014, lorsqu’elle s’est rendue au centre de détention de Vozara, à Téhéran, afin de récupérer son téléphone portable. Cet appareil avait été saisi le 20 juin, date à laquelle elle avait été arrêtée lors d’une manifestation contre l’interdiction faite aux femmes de se trouver dans des stades et détenue plusieurs heures à Vozara. Le 30 juin, des agents en civil se sont présentés à son domicile afin de saisir son ordinateur portable et des livres. Ils l’ont emmenée à la section 2A de la prison d’Evin, à Téhéran, où elle a été maintenue à l’isolement sans pouvoir contacter sa famille ni consulter d’avocat pendant 41 jours. Elle a ensuite été transférée dans une cellule double. Ghoncheh Ghavami a déclaré que, pendant son maintien à l’isolement prolongé, ses interrogateurs avaient exercé des pressions (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.