Écrire Colombie. Des menaces de mort collectives adressées à des défenseurs des droits humains

AU 229/14, AMR 23/030/2014, 11 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au moins 80 défenseurs des droits humains ont reçu des menaces de mort par courriel le 8 et le 9 septembre, date qui marque la Journée nationale des droits de l’homme en Colombie. Des paramilitaires les ont déclarés cibles militaires. Le 8 septembre, au moins 80 défenseurs des droits humains en Colombie ont reçu un courriel qui les avertissait : « On va vous achever un par un » et « Nous savons où chacun de vous et vos familles se trouvent, préparez-vous à mourir ». Le 9 septembre, à l’occasion de la Journée nationale des droits de l’homme en Colombie, deux autres courriels de menaces signés par le groupe paramilitaire Bloc capital des Aigles noirs ont été envoyés à des dizaines de défenseurs des droits humains. Dans l’un de ces courriels, un ultimatum était donné aux militants, à savoir cesser leurs activités dans les 15 jours : « Arrêtez d’emmerder le monde avec votre politique de pacotille, arrêtez de glander avec vos histoires de défenseurs des droits humains ». L’autre menace adressée le 9 septembre comportait une « invitation aux funérailles », le 18 septembre, de trois défenseurs afro-colombiens des droits humains. Dans ces trois menaces de mort, les défenseurs étaient accusés d’être des guérilleros. Parmi les personnes menacées figure un large éventail de défenseurs des droits humains, de syndicalistes, de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse