Écrire Mexique. Le défenseur des droits des peuples indigènes, Mario Luna Romero, détenu, risque un procès inique

AU 230/14, AMR 41/034/2014, 15 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 OCTOBRE 2014 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant indigène Mario Luna Romero risque de faire l’objet d’un procès inique après avoir été arrêté dans l’État de Sonora (nord-ouest du Mexique). Il est à craindre que les poursuites engagées contre lui ne soient motivées par des considérations politiques, en raison de son rôle prépondérant dans des manifestations contre un aqueduc ayant une incidence sur l’accès à l’eau de la communauté indigène yaqui. Le 11 septembre au matin, Mario Luna Romero, membre influent de la communauté indigène yaqui dans l’État de Sonora, a été arrêté par la police judiciaire d’État à Ciudad Obregón. Il n’a pu contacter ses proches et ses avocats qu’en fin d’après-midi ce jour-là, après avoir été transféré dans une prison située en dehors de la capitale de l’État, Hermosillo. Son arrestation fait suite à un mandat d’arrêt décerné en 2013 en raison de son implication présumée dans l’enlèvement et le vol de voiture supposés de Francisco Antonio Delgado Romo, un membre de la communauté yaqui lié aux autorités de l’État de Sonora. Mario Luna Romero est interprète et porte-parole de la communauté yaqui établie dans la ville de Vicam. Il est à l’origine de manifestations et de mesures juridiques visant à empêcher la construction et le fonctionnement de l’Aqueduc Indépendance, qui puise de l’eau dans la rivière Yaqui au niveau du barrage de Novillo. Selon les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.