Écrire Egypte. Procès ajourné, militants maintenus en détention.

Action complémentaire sur l’AU 164/14, MDE 12/051/2014, 17 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 OCTOBRE 2014 Yara Sallam, défenseure des droits humains, Sanaa Ahmed Seif, militante bien connue, et 21 autres détenus jugés pour avoir bafoué la loi répressive sur les manifestations en Égypte, sont maintenus en détention alors que leur procès a été ajourné au 11 octobre. S’ils sont déclarés coupables, ils encourent jusqu’à cinq ans de prison. L’audience concernant les 23 militants, qui s’est déroulée à l’Institut de police de Tora, dans le Grand Caire, le 13 septembre 2014, en la seule présence d’avocats et de journalistes, a été reportée au 11 octobre. La requête déposée par les avocats de la défense concernant la libération provisoire des accusés a été rejetée par le tribunal, prolongeant inutilement la détention des accusés d’un mois. Parmi les 23 accusés figurent Yara Sallam, défenseure des droits humains qui travaille pour l’Initiative égyptienne pour les droits de la personne (EIPR), et Sanaa Ahmed Seif, militante bien connue dont le frère, le militant Alaa Abdel Fattah, a été libéré sous caution le 15 septembre. Les 23 militants ont été arrêtés dans la soirée du 21 juin, lorsque les forces de sécurité ont dispersé un rassemblement contre la loi relative aux manifestations à Héliopolis, dans la banlieue du Caire. Selon les avocats de la défense, certains d’entre eux n’ont sans doute pas même pris part au rassemblement et aucun élément n’atteste de la présence de Yara Sallam. Au cours de l’audience du 13 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.