Écrire Maroc.Sept Sahraouis en grève de la faim

AU 233/14, MDE 29/007/2014, 19 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Sept Sahraouis ont été gravement battus le 17 septembre dernier à la prison de Laayoune, au Sahara occidental. Ils ont entamé une grève de la faim pour protester. Selon certaines informations, le 17 septembre 2014, sept Sahraouis – Mohamed Baber, Abdessalam Loumadi, Abdelmoutaleb Sarir, Mahmoud El Haissan, Aaliayne El Moussaoui, Abdelkrim Bouchalga et Abdelfattah Dallal – auraient subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements entre 16 h 30 et 23 h aux mains du personnel de la prison de Laayoune, où ils sont actuellement incarcérés. Ils ont été menottés, gravement battus dans la cour de la prison devant d’autres détenus, et insultés. D’après des témoins, les menottes ont provoqué chez les sept hommes des ecchymoses et des blessures aux poignets. Aaliayne El Moussaoui s’est fracturé le bras gauche et Mohamed Baber boite en raison d’une blessure à la jambe. Le 18 septembre à 10 h, les autorités de la prison n’ont pas permis à la sœur d’Abdelmoutaleb Sarir de lui rendre visite, comme elle le fait chaque semaine. Dans l’après-midi, des avocats ont pu voir cet homme, ainsi qu’Abdessalam Loumadi, Mahmoud El Haissan, Aaliayne El Moussaoui et Abdelkrim Bouchalga, qui leur ont indiqué que tous les sept entamaient une grève de la faim pour protester contre les coups reçus. Plus tôt cette année, six d’entre eux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse