Écrire Inde. Le journaliste Jaikhlong Brahma, détenu sans inculpation

AU 237/14, ASA 20/034/2014, 23 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 NOVEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le journaliste Jaikhlong Brahma est détenu depuis le 2 septembre dernier. Il est soupçonné d’avoir des liens avec des groupes armés interdits dans l’État d’Assam, en Inde. Il risque d’être détenu pendant 12 mois sans inculpation ni jugement en vertu de la Loi relative à la sécurité nationale (NSA). Les journalistes Jaikhlong Brahma et Rinoy Basamatury ont été arrêtés le 2 septembre 2014 par la police à Kokrajhar, dans l’État d’Assam, car ils sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales, comprenant la conspiration, l’appartenance à une « association illégale » et l’« incitation à des activités illégales ». Rinoy Basamatury a été libéré depuis mais son collègue est maintenu en détention sans inculpation. Un tribunal local a renvoyé Jaikhlong Brahma en détention provisoire pour deux semaines après son arrestation. Un ordre de détention a été émis le 9 septembre en vertu de la NSA – qui autorise la détention administrative pour une durée maximale de 12 mois – par le responsable de l’administration locale. Jaikhlong Brahma est maintenu en détention en vertu de cette loi. Cette pratique permet aux autorités de détenir des individus sans inculpation ni jugement sur ordonnance d’une juridiction, sans que ceux-ci puissent bénéficier des garanties relatives à l’équité des procès prévues par le droit international. L’ordre de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse