Écrire Indonésie. Un projet de loi met en péril les droits humains

AU 238/10, index AI ASA 21/028/2014 24 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 NOVEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le Parlement de la province de l’Aceh prévoit d’adopter avant fin septembre une règle de la charia qui criminaliserait, entre autres, les relations sexuelles entre personnes du même sexe et les relations sexuelles hors mariage entre personnes consentantes. Les personnes déclarées coupables pourraient recevoir jusqu’à 100 coups de fouet. Le Code pénal islamique de la province de l’Aceh, un projet de règlement provincial basé sur la charia (le droit musulman), est actuellement en cours de lecture devant le Parlement de l’Aceh (Dewan Perwakilan Rakyat Aceh, DPRA). Au titre de ce texte, les tribunaux islamiques pourraient imposer jusqu’à 100 coups de fouet pour sanctionner les relations sexuelles entre personnes du même sexe, les relations sexuelles avant le mariage et d’autres relations sexuelles hors mariage (« adultère »). Le DPRA prévoirait d’adopter le règlement avant fin septembre. D’autres infractions seraient passibles d’une peine de flagellation ou de bastonnade, notamment la consommation d’alcool, les jeux d’argent, le fait d’être « seul-e en compagnie d’une personne du sexe opposé hors des liens du mariage ou de liens familiaux » (khalwat), le harcèlement sexuel, le viol, le fait d’accuser une personne d’adultère sans présenter quatre témoins des faits, et les rapports intimes entre personnes non (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir