Écrire Syrie. La scientifique Faten Rajab Fawaz risque un procès inique et des actes de torture

AU 239/14, MDE 24/042/2014, 24 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 NOVEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La physicienne et prisonnière d’opinion syrienne Faten Rajab Fawaz attend son procès devant un tribunal militaire d’exception connu pour ne pas respecter les normes d’équité des procès. Cette femme est détenue depuis le 24 décembre 2011, apparemment en raison de son militantisme pacifique. Au début des manifestations en faveur de réformes en Syrie en 2011, Faten Rajab Fawaz participait fréquemment à des rassemblements pacifiques à Damas, la capitale, ou aux alentours pour réclamer des modifications du système politique. Il s’agit d’une prisonnière d’opinion, détenue uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression et de réunion. Son avocat a expliqué à Amnesty International qu’elle avait été arrêtée par des agents du Service de renseignement de l’armée de l’air à Damas, qui l’ont détenue à l’isolement pendant environ un mois dans leurs locaux. Pendant les deux années suivantes, cette femme a été conduite dans différents centres de détention et a passé au moins trois autres mois à l’isolement. Elle était détenue dans des conditions équivalant à une disparition forcée étant donné que, selon son avocat, les autorités n’ont communiqué aucune information à son sujet. Son avocat pense qu’elle a subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements à cette période, et que c’est la raison de son mauvais état de santé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.