Écrire Malaisie. L’ étudiant militant détenu Ali Abdul Jalil risque d’être torturé

AU 241/14, ASA 28/010/2014, 25 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 NOVEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant étudiant Ali Abdul Jalil a été roué de coups par des gardiens de prison en Malaisie et est inculpé au titre de la Loi relative à la sédition. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Il risque de subir des actes de torture ou des mauvais traitements. Ali Abdul Jalil a été arrêté le 8 septembre et inculpé devant le tribunal de district de Selayang, dans l’État de Selangor, au titre de l’article 4(1)(c) de la Loi relative à la sédition, pour des commentaires soi-disant critiques envers la monarchie. Il a été relâché dans la même journée après avoir déposé une caution de mise en liberté de 5 000 ringgits malaisiens (environ 1 200 euros), mais a été immédiatement arrêté et inculpé devant le tribunal de district de Shah Alam, pour deux chefs d’accusation supplémentaires, au titre du même article de la Loi relative à la sédition. Il a été incarcéré pendant 15 jours à la prison de Sungai Buloh, dans l’État de Selangor. Durant sa détention, il a été insulté et maltraité physiquement par un gardien de prison qui lui a donné des coups de poing dans le ventre, l’a giflé et lui a frappé la jambe à coups de matraque et de tuyau en caoutchouc. Sa famille n’a pas été autorisée à lui rendre visite pendant ses 12 premiers jours de détention. Ali Abdul (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition