Écrire Mexique. Un autre militant indigène, Fernando Jiménez Gutiérrez, arreté

Action complémentaire sur l’AU 230/14, AMR 41/036/2014, 25 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 NOVEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un autre militant indigène, Fernando Jiménez Gutiérrez, a été arrêté et risque un procès inique. Les charges retenues contre Mario Luna ont été confirmées, et cet homme a été renvoyé en détention en attendant son procès. Fernando Jiménez Gutiérrez, membre de la communauté indigène yaqui installée à Vícam, dans l’État de la Sonora, a été appréhendé le 23 septembre 2014, alors qu’il se rendait au travail, par des hommes en civil à bord de véhicules non immatriculés. Ceux-ci lui ont recouvert la tête avec un sac noir et lui ont posé des questions tout en le conduisant à la prison de Hermosillo, la capitale de l’État. Cet homme a participé à des rassemblements publics à Mexico pour évoquer le cas de la population indigène yaqui, en affirmant que l’aqueduc Indépendance a été construit illégalement et qu’il compromet la culture et les moyens de subsistance de cette population. Il est le deuxième des quatre dirigeants et membres de la communauté cités dans un mandat d’arrêt à être appréhendé en raison de son implication présumée dans le vol de voiture et l’enlèvement supposés de Francisco Antonio Delgado Romo, membre de la communauté yaqui lié aux autorités de l’État de la Sonora. Le 17 septembre dernier, un juge d’État a confirmé la mise en accusation de Mario Luna, arrêté le 11 septembre. Malgré des éléments (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.