Écrire Iran. Le scientifique Omid Kokabee, en prison, se voit refuser des soins médicaux urgents.

AU 244/14, MDE 13/052/2014, 30 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 NOVEMBRE 2014 Le physicien iranien Omid Kokabee, qui purge une peine de 10 ans d’emprisonnement à la prison d’Evin à Téhéran, a besoin de soins médicaux de toute urgence, ce que les autorités lui refusent. Il souffre de plusieurs problèmes de santé, notamment des calculs rénaux et des palpitations, aggravés par les mauvaises conditions de détention. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Omid Kokabee, 32 ans, a été examiné par les médecins de la prison, qui lui ont dit qu’il devait recevoir des soins à l’extérieur de la prison, mais les autorités ont rejeté ou simplement ignoré ses requêtes en la matière. L’état de santé de cet homme s’est détérioré depuis août dernier, lorsqu’il a été transféré de la section 350 vers la zone de quarantaine de la section 7, qui est située au sous-sol. Il y est détenu dans une petite cellule sans fenêtre et n’a pas le droit de sortir dans la cour pour faire un peu d’exercice, comme tous les prisonniers de cette zone. Depuis le début de son incarcération en janvier 2011, Omid Kokabee a perdu quatre dents et doit s’en faire soigner quatre autres. Il présente des troubles rénaux depuis l’enfance, qui sont exacerbés par les conditions de détention. Ainsi, il a évacué des calculs rénaux au moins cinq fois en prison. Il souffre également depuis peu de palpitations, d’essoufflement, de douleurs et de pressions du côté gauche du torse, et de douleurs articulaires « migrantes » (qui se déplacent vers d’autres (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.