Écrire Myanmar. Le militant Rohingya Kyaw Hla Aung, emprisonné pour 18 mois

Action complémentaire sur l’AU 213/13, ASA 16/022/2014, 30 septembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 NOVEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le défenseur des droits humains Kyaw Hla Aung a été condamné à 18 mois de prison au Myanmar. Il est détenu actuellement à la prison de Sittwe, dans l’État d’Arakan. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le 26 septembre, le défenseur rohingya des droits humains Kyaw Hla Aung a été condamné à 18 mois de prison par le tribunal municipal de Sittwe, dans l’État d’Arakan (Myanmar). Il a été déclaré coupable d’« émeutes » en vertu de l’article 147 du Code pénal birman. Kyaw Hla Aung a été interpellé le 15 juillet 2013, après avoir passé plusieurs mois dans la clandestinité à la suite de l’arrestation de plusieurs dignitaires musulmans, accusés d’avoir organisé des manifestations pour protester contre une classification de la population effectuée par le gouvernement en avril 2013 dans l’État d’Arakan. Cette enquête a suscité des tensions lorsque les membres de la communauté rohingya ont refusé de s’identifier comme « bengalis », terme controversé qui, de l’avis de beaucoup, nie toute reconnaissance de cette population et implique que tous les Rohingyas sont en réalité des migrants venus du Bangladesh. Les manifestations ont contraint les autorités à interrompre la classification. Kyaw Hla Aung n’était pas présent lors de ces mouvements de protestation, durant lesquels il a plutôt essayé de contacter d’autres dignitaires (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.