Écrire IIran. Un militant des droits humains, Saeed Shirzad, incarcéré

AU 250/14, MDE 13/055/2014, 3 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 NOVEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant des droits humains Saeed Shirzad est incarcéré à la prison d’Evin à Téhéran depuis quatre mois, sans avoir pu consulter un avocat. Il est accusé d’avoir des contacts avec des familles de prisonniers politiques et de coopérer avec le bureau du rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Iran. C’est un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour son engagement pacifique envers la défense des droits fondamentaux. Saeed Shirzad, 27 ans, défenseur des droits humains et membre actif d’une association qui défend les enfants travailleurs et les enfants des rues, est détenu depuis le 2 juin 2014. Il a passé plus de deux mois à l’isolement à la section 209 de la prison d’Evin à Téhéran, sans pouvoir entrer en contact avec sa famille, sans pouvoir consulter un avocat, et en subissant des pressions pour faire des « aveux » filmés. Il a ensuite été transféré à la section 8, où sont incarcérés des détenus pour des crimes de droit commun. Son avocat n’a pas été autorisé à le rencontrer en prison ni à consulter son dossier. Les autorités n’ont toujours pas émis d’inculpation officielle à l’encontre de Saeed Shirzad, mais l’ont informé des charges pesant sur lui lorsqu’il a été conduit au bureau du procureur à la prison d’Evin, le 18 août. Il est notamment accusé de « rassemblement et collusion en vue de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir