Écrire Mexique. Des étudiants toujours portés disparus.

Action complémentaire sur l’AU 246/14, AMR 41/039/2014, 7 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 NOVEMBRE 2014 Les 43 étudiants disparus n’ont toujours pas été retrouvés. Ils ont été la cible de coups de feu tirés par des policiers avant d’être attaqués par des inconnus à Iguala, dans l’État de Guerrero. Vingt-huit corps ont été découverts dans des fosses communes près d’Iguala, mais ils n’ont pas été identifiés. Les recherches pour retrouver les personnes enlevées se poursuivent. Les 43 étudiants n’ont toujours pas été retrouvés depuis leur disparition le 26 septembre 2014 à Iguala, dans l’État de Guerrero (sud du Mexique). Environ 25 d’entre eux ont été arrêtés par la police municipale, tandis que les autres ont été enlevés quelques heures plus tard par des inconnus armés agissant en collusion avec les autorités locales. Tous sont victimes de disparition forcée. Le 5 octobre dernier, les autorités de l’État de Guerrero ont découvert six fosses communes près d’Iguala, apparemment après avoir obtenu des renseignements auprès de certains des 22 policiers actuellement en état d’arrestation. Au moins 28 corps ont été exhumés mais des examens médico-légaux doivent être effectués afin de les identifier. On ignore s’il s’agit des corps d’étudiants enlevés. En raison d’une demande adressée par les représentants des proches des victimes, des médecins légistes internationaux et indépendants contribueront au processus d’identification. Le bureau du procureur général fédéral (PGR) est désormais chargé de l’enquête sur les fosses (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse