Écrire Farhad Haji Mirzai (h), 28 ans, défenseur des droits humains

MDE 13/054/2008 - AU 94/08 Farhad Haji Mirzai, un défenseur des droits humains kurde iranien, est actuellement détenu à la prison d’Evin, à Téhéran. Il semble qu’il a été torturé mentalement et physiquement. Certaines sources laissent penser qu’il a peut-être été condamné à mort. Amnesty International estime que cet homme est probablement un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir défendu pacifiquement les droits humains. Farhad Haji Mirzai, chauffeur et ouvrier originaire de Sanandaj (province du Kurdistan), est membre de l’Association pour la protection des droits de l’enfant et cofondateur de l’Association pour la défense des prisonniers politiques et des droits humains en Iran. Il a été arrêté le 30 décembre 2007 par des représentants de la Sécurité nationale alors qu’il se rendait à un rendez-vous chez son dentiste. Cependant, les autorités n’ont confirmé son arrestation qu’environ deux semaines plus tard, et on pense qu’il a été torturé entre-temps. Jusqu’à février 2008, il a été enfermé dans un centre de détention dépendant du ministère iranien du Renseignement à Sanandaj, où Amnesty International craint qu’il n’ait subi des actes de torture. Il a ensuite été transféré à la section 209 de la prison d’Evin, qui est dirigée par le ministère du Renseignement et échappe au contrôle de l’administration pénitentiaire iranienne. Il est détenu au secret depuis son arrestation. Or, il a été prouvé que la détention au secret prolongée, sans possibilité pour le détenu de communiquer avec ses proches ni avec un avocat, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.