Écrire Ahmed Omar bin Farid (h), écrivain et militant ...

... Hassan Baoom (h), militant ; Ali Haitham al Gharib (h), écrivain et militant ; Ali Munasser Mohamed (h), premier secrétaire du Parti socialiste à Aden ;Yahya Ghalib al Shuaibi (h), juriste et militant ainsi qu’un nombre indéterminé de personnes MDE 31/002/2008 - Action complémentaire sur l’AU 82/08 (MDE 31/001/2008 du 1er avril 2008) Depuis le 2 avril, plusieurs dizaines de personnes protestant contre le refus de les intégrer dans l’armée ont été arrêtées ou blessées par la police, tandis que celle-ci dispersait leurs manifestations dans diverses villes du sud du Yémen. Leur lieu de détention n’est pas connu, mais il semble qu’elles soient détenues au secret, une situation qui les expose au risque de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Selon les informations reçues par Amnesty International, les cinq personnes nommées ci-dessus ont été transférées à Sanaa, la capitale, mais leur lieu de détention n’a pas été révélé. Il ne leur est pas permis de recevoir la visite de leurs proches. Les dernières manifestations se poursuivent depuis le 2 avril dans les villes méridionales d’Aden, al Dhali, Abyan et Lahej. Les manifestants protestent contre la discrimination dont font l’objet les Yéménites du sud lorsqu’ils recherchent un emploi, ainsi que contre l’arrestation des cinq hommes nommés plus haut, les 31 mars et 1er avril. Les forces de sécurité ont dispersé les manifestants au moyen de gaz lacrymogène, de canons à eau et de balles réelles. Il semble qu’elles aient eu recours à une force (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir