Écrire Vénézuéla. L’ avocat Omar Ernesto Silva Martínez menacé et sous surveillance

AU 263/14, AMR 53/021/2014, 24 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 DÉCEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Omar Ernesto Silva Martínez, un avocat qui défend des particuliers, a porté plainte après avoir reçu des appels de menace et fait l’objet d’une surveillance à plusieurs reprises. Les autorités sont tenues de faire respecter le droit à un procès équitable et, à ce titre, elles doivent notamment assurer la sécurité des avocats afin de leur permettre d’exercer leurs fonctions sans risquer d’être intimidé, gêné ni harcelé. Omar Ernesto Silva Martínez, un avocat qui collabore avec le Forum pénal vénézuélien, a déclaré avoir reçu sept appels téléphoniques de menace à son cabinet, situé dans la ville de San Cristobal (État de Táchira), depuis le 11 septembre. Les auteurs de ces appels se sont présentés comme des partisans du gouvernement. Ils lui ont dit, entre autres : « Vous devriez faire attention à vous », « Vous allez être arrêté pour avoir collaboré avec les paramilitaires » et « Les paramilitaires finissent morts ou en prison ». Omar Silva a également signalé qu’il avait fait l’objet d’une surveillance mise en place, selon lui, par des agents des services de renseignement. Il les a reconnus aux véhicules qu’ils utilisaient et aux armes qu’ils portaient. Il a remarqué leur présence dans plusieurs restaurants et d’autres lieux publics où il se rend fréquemment. Il a porté plainte auprès du parquet de San Cristobal le 15 octobre. Omar (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.