Écrire Algérie. Moustafa Albakkor , un réfugie syrien, risque l’expulsion

AU 269/14, MDE 28/009/2014, 28 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 DÉCEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités algériennes s’apprêteraient à expulser de force un réfugié syrien âgé de 18 ans, celui-ci étant entré en Algérie sans papiers officiels. Moustafa Albakkor, 18 ans, a fui la Syrie en 2013 pour échapper au conflit qui a commencé en 2011, et rejoint la Turquie, où il a officiellement été reconnu comme réfugié par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Il s’est ensuite rendu en Algérie en août 2014. Le jeune homme a été appréhendé le 18 août et placé en détention à l’Institution pénale d’El Oued, dans le nord-est du pays. Il a été jugé le 12 octobre dernier et condamné à une peine d’un an d’emprisonnement et à une amende de 50 000 dinars (soit environ 470 euros) pour « être entré dans le pays avec de faux documents de voyage ». L’audience en appel est prévue pour le 5 novembre. Les proches de Moustafa Albakkor ont expliqué à Amnesty International qu’ils n’avaient pas pu rendre visite au jeune homme pendant plus de deux mois. Celui-ci risque désormais d’être renvoyé de force en Syrie, où il pourrait subir de graves atteintes à ses droits. Peu après son arrestation, il a été informé par une source officielle que l’ambassade de Syrie discutait avec les autorités algériennes de son expulsion. À la lumière des graves violations du droit international humanitaire et des droits humains commises en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !