Écrire Algérie. Moustafa Albakkor , un réfugie syrien, risque l’expulsion

AU 269/14, MDE 28/009/2014, 28 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 DÉCEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités algériennes s’apprêteraient à expulser de force un réfugié syrien âgé de 18 ans, celui-ci étant entré en Algérie sans papiers officiels. Moustafa Albakkor, 18 ans, a fui la Syrie en 2013 pour échapper au conflit qui a commencé en 2011, et rejoint la Turquie, où il a officiellement été reconnu comme réfugié par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Il s’est ensuite rendu en Algérie en août 2014. Le jeune homme a été appréhendé le 18 août et placé en détention à l’Institution pénale d’El Oued, dans le nord-est du pays. Il a été jugé le 12 octobre dernier et condamné à une peine d’un an d’emprisonnement et à une amende de 50 000 dinars (soit environ 470 euros) pour « être entré dans le pays avec de faux documents de voyage ». L’audience en appel est prévue pour le 5 novembre. Les proches de Moustafa Albakkor ont expliqué à Amnesty International qu’ils n’avaient pas pu rendre visite au jeune homme pendant plus de deux mois. Celui-ci risque désormais d’être renvoyé de force en Syrie, où il pourrait subir de graves atteintes à ses droits. Peu après son arrestation, il a été informé par une source officielle que l’ambassade de Syrie discutait avec les autorités algériennes de son expulsion. À la lumière des graves violations du droit international humanitaire et des droits humains commises en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.