Écrire Serbie. 24 familles Roms risquent d’être expulsées de force

AU 270/14, EUR 70/017/2014, 29 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 DÉCEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Vingt-quatre familles roms vivant dans le quartier de Belvil à Belgrade devraient être relogées ailleurs fin novembre prochain. Si les garanties en matière de droits humains – notamment une véritable consultation et information de la population concernée – ne sont pas respectées, le départ de ces personnes pourrait s’apparenter à une expulsion forcée. Les 24 familles touchées font partie de 50 ménages roms qui devraient partir du quartier informel de Belvil avant le lancement d’un chantier financé par la Banque européenne d’investissement (BEI). Leur relogement devait avoir lieu en septembre, mais il a été repoussé à fin octobre, puis fin novembre. Ces personnes emménageront dans des logements sociaux à Orlovsko naselje, dans l’est de Belgrade. Les autres familles devraient être réinstallées en 2015. Lorsqu’Amnesty International s’est rendue dans le quartier de Belvil en septembre, bon nombre des familles concernées lui ont dit ne pas avoir reçu d’informations à jour concernant leur relogement, notamment la date envisagée. Lors de leur réunion le 6 août dernier, le Secrétariat municipal pour la protection sociale et l’Agence foncière de Belgrade (Beoland, chargée de la construction des logements sociaux) n’ont communiqué aucun renseignement à ce sujet. Les familles ont appris la date de leur réinstallation de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.