Écrire Egypte. 20 militants de nouveaux arrêtés, leur procès ajourné

Action complémentaire sur l’AU 322/13, MDE 12/058/2014, 30 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 DÉCEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le 27 octobre dernier, un tribunal pénal du Caire a ordonné l’arrestation et la détention du militant Alaa Abdel Fattah et de 19 autres hommes alors que leur nouveau procès commençait. Ces 20 militants se trouvent actuellement à la prison de Tora. Condamnés à l’issue d’un procès inique, ils doivent être rejugés, ainsi que cinq autres personnes, pour avoir enfreint la loi relative aux manifestations, considérée comme répressive. La prochaine audience aura lieu le 11 novembre. Le 11 juin 2014, Alaa Abdel Fattah et 24 autres hommes ont été condamnés par contumace à 15 ans de prison et une amende de 100 000 livres égyptiennes (soit près de 11 000 euros) pour avoir participé à un rassemblement pacifique. Après le rendu du jugement, Alaa Abdel Fattah, Mohamed Abdel Rahman et Wael Mohamed Metwally ont été appréhendés et placés en détention. Leur avocats ont fait appel de cette décision et au cours d’une nouvelle audience, ces trois hommes ont été libérés sous caution, avant que les juges ne se récusent, ayant condamné les 25 accusés à 15 ans de prison en juin dernier. Un nouveau procès a commencé le 27 octobre à l’Institut de police de Tora, un bâtiment annexe de la prison de Tora. Vingt accusés sur les 25 étaient présents. Ceux-ci et leurs avocats n’ont pas été informés de la nouvelle date de l’audience et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse