Écrire Arabie saoudite. Un religieux, Sheikh Nimr al-Nimr, condamné a mort a l’issue d’un procès entaché d’irrégularités

AU 271/14, MDE 23/028/2014, 31 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 DÉCEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. ACTION URGENTE Arabie saoudite. Un religieux condamné a mort a l’issue d’un procès entaché d’irrégularités Nimr Baqir al Nimr, éminent religieux saoudien d’obédience musulmane chiite, a été condamné à mort à l’issue d’un procès entaché d’irrégularités et pour des charges formulées de manière floue. Sa condamnation doit être annulée et il doit être libéré immédiatement. Nimr Baqir al Nimr a été condamné à mort le 15 octobre par le tribunal pénal spécial de Riyadh, la capitale, pour plusieurs infractions, notamment : « désobéissance et déloyauté à l’égard du chef de l’État », « appel au renversement du régime », « appel à manifester », « incitation au conflit sectaire », « remise en question de l’intégrité du pouvoir judiciaire », « rencontre avec des suspects recherchés et soutien à leurs activités » et « ingérence dans les affaires d’un État voisin » (à savoir Bahreïn). Les éléments à charge contre Nimr Baqir al Nimr étaient issus de sermons religieux et d’entretiens attribués à ce religieux. L’examen de ces textes par Amnesty International confirme que Nimr Baqir al Nimr n’a fait qu’exercer son droit à la liberté d’expression sans inciter à la violence. Plusieurs charges, parmi lesquelles la désobéissance au chef de l’État, ne devraient pas être érigées en infraction car elles incriminent ainsi l’exercice pacifique du droit à la liberté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !