Écrire Arabie saoudite. Un religieux, Sheikh Nimr al-Nimr, condamné a mort a l’issue d’un procès entaché d’irrégularités

AU 271/14, MDE 23/028/2014, 31 octobre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 DÉCEMBRE 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. ACTION URGENTE Arabie saoudite. Un religieux condamné a mort a l’issue d’un procès entaché d’irrégularités Nimr Baqir al Nimr, éminent religieux saoudien d’obédience musulmane chiite, a été condamné à mort à l’issue d’un procès entaché d’irrégularités et pour des charges formulées de manière floue. Sa condamnation doit être annulée et il doit être libéré immédiatement. Nimr Baqir al Nimr a été condamné à mort le 15 octobre par le tribunal pénal spécial de Riyadh, la capitale, pour plusieurs infractions, notamment : « désobéissance et déloyauté à l’égard du chef de l’État », « appel au renversement du régime », « appel à manifester », « incitation au conflit sectaire », « remise en question de l’intégrité du pouvoir judiciaire », « rencontre avec des suspects recherchés et soutien à leurs activités » et « ingérence dans les affaires d’un État voisin » (à savoir Bahreïn). Les éléments à charge contre Nimr Baqir al Nimr étaient issus de sermons religieux et d’entretiens attribués à ce religieux. L’examen de ces textes par Amnesty International confirme que Nimr Baqir al Nimr n’a fait qu’exercer son droit à la liberté d’expression sans inciter à la violence. Plusieurs charges, parmi lesquelles la désobéissance au chef de l’État, ne devraient pas être érigées en infraction car elles incriminent ainsi l’exercice pacifique du droit à la liberté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.