Écrire Venezuela. Le défenseur des droits humains Luis Uzcátegui, attaqué

AU 274/14, AMR 53/022/2014, 3 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 DÉCEMBRE 2014 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le défenseur des droits humains Luis Uzcátegui a signalé avoir été battu par quatre personnes, dont deux policiers, près de chez lui à Coro, dans l’État de Falcón. Il pense que cette attaque est liée au fait qu’il demande justice pour l’homicide de son frère par des policiers fédéraux en 2001. Les autorités vénézuéliennes doivent garantir sa sécurité dans le respect de ses souhaits. Dans la matinée du 17 octobre 2014, alors qu’il était près de chez lui, Luis Uzcátegui a vu quatre personnes lui bloquer le chemin, parmi lesquelles deux policiers de l’État de Falcón. Celles-ci l’ont gravement battu et menacé, lui causant la perte d’une molaire, des ecchymoses et des difficultés à respirer et à marcher. Luis Uzcátegui a expliqué avoir immédiatement signalé les faits au bureau local de l’Unité d’enquêtes scientifiques, pénales et criminalistiques (CICPC). Après avoir fait sa déclaration, il a remarqué que les policiers qui l’avaient agressé parlaient avec des agents de l’Unité. Luis Uzcátegui a été maintenu en garde à vue pendant neuf heures dans ces mêmes locaux. Personne ne lui a dit pourquoi, et il n’a pas été autorisé à voir un avocat ou à contacter sa famille. Cet homme a raconté par la suite que les policiers avaient essayé de le persuader de retirer sa plainte afin d’être relâché, et de ne pas passer d’examen médical. Luis (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse