Écrire Action : Paraguay. La survie de peuples indigènes peuple indigène des Ayoreo Totobiegosode , est en péril

AU 284/14, AMR 45/010/2014, 10 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 DÉCEMBRE 2014 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des terres que le peuple indigène des Ayoreo Totobiegosode revendique comme leurs terres ancestrales sont envahies dans le département de l’Alto Paraguay, dans le nord du pays. Cela menace la survie des peuples indigènes vivant isolés dans cette région. Lors d’une inspection menée le 21 octobre, le peuple indigène des Ayoreo Totobiegosode a confirmé que le propriétaire du domaine voisin, un ranch d’élevage de bétail, construisait une clôture sur les terres qu’ils revendiquent comme faisant partie de leurs territoires ancestraux. Cette bande de terre a été enregistrée en 1997 comme propriété des Ayoreo Totobiegosode sous le numéro RO3 236, à Puerto Casado (Alto Paraguay, Chaco). Selon l’organisation indigène Gente, Ambiente y Territorio (GAT, Peuple, environnement et territoire), en 2012, une licence a été accordée par le ministère de l’Environnement, autorisant l’entreprise voisine à exploiter une extension de terres qui englobait une partie de la parcelle n° RO3 236 appartenant aux Ayoreo, et qui est plus large que le terrain détenu légalement par l’entreprise. Cette situation expose les Jonoine–urasade, un groupe d’Ayoreo Totobiesgosode qui vit volontairement isolé, à un grave péril étant donné le risque de contact non désiré, de déforestation supplémentaire et de dégradation irréversible de leur territoire naturel (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.