Écrire Belarus. Le Belarus doit annuler l’ exécution imminente de Eduard Lykau

Action complémentaire sur l’AU 06/14, , 11 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 DÉCEMBRE 2014. Amnesty International craint vivement que le prisonnier condamné à mort Eduard Lykau (anciennement écrit Édouard Likaou) soit exécuté d’un moment à l’autre au Bélarus. Le 26 novembre 2011, le tribunal régional de Minsk a déclaré Eduard Lykau coupable de cinq meurtres commis en 2002, 2004 et 2011, et l’a condamné à mort. Cet homme a été arrêté en septembre 2011 après le cinquième meurtre, perpétré dans le village de Jdanovitchi, près de Minsk. Les informations concernant sa sentence n’ont été rendues publiques que le 20 décembre 2011. Selon les autorités, Eduard Lykau était sans domicile et a déjà purgé plusieurs peines de prison pour vol, vandalisme et non-versement de pension alimentaire. Après l’exécution d’Alyaksandr Haryunou début novembre, des militants bélarussiens ont confié à Amnesty International qu’ils pensaient qu’Eduard Lykau risquait davantage d’être exécuté, étant donné que dans ce pays, les peines de mort sont souvent appliquées rapidement et sans notification préalable. Au moins trois personnes ont été mises à mort au Bélarus depuis le début de l’année, après deux ans sans aucune exécution. Rygor Yuzepchuk et Pavel Selyun auraient été exécutés en avril dernier. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en bélarussien, en russe ou dans votre propre langue : demandez aux autorités de commuer immédiatement la condamnation à mort d’Eduard (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.