Écrire Soudan. Le militant politique Rashid Shikhaldeen Abash risque la torture.

AU 290/14, AFR 54/022/2014, 14 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 DÉCEMBRE 2014 Un militant politique soudanais est détenu sans inculpation à Khartoum depuis le 23 septembre, après avoir été arrêté par les forces de sécurité. Cet homme risque d’être victime de torture et d’autres formes de mauvais traitements. Rashid Shikhaldeen Abash, 35 ans, père de famille et propriétaire d’une imprimerie, a été appréhendé le 23 septembre lors d’une descente effectuée par le Service national de la sûreté et du renseignement dans son entreprise. Il aurait été impliqué dans l’impression d’affiches censées commémorer des manifestants tués lors des mouvements de protestation ayant eu lieu en septembre 2013. Le Service national de la sûreté et du renseignement a confisqué les affiches avant de l’arrêter. Il se trouve actuellement à la prison de Kober, à Khartoum, et est détenu sans inculpation depuis plus de 50 jours. La famille et les sympathisants de Rashid Shikhaldeen Abash ont organisé plusieurs actions de protestation devant le siège du Service national de la sûreté et du renseignement à Khartoum, afin de réclamer sa libération immédiate. Rashid Shikhaldeen Abash faisait partie des plus de 70 militants politiques que le Service national de la sûreté et du renseignement a arrêtés entre le 17 et le 23 septembre afin d’empêcher la tenue d’événements programmés pour la commémoration du premier anniversaire des manifestations de 2013. Début octobre 2014, la plupart des personnes arrêtées ont été remises en liberté sans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.