Écrire Azerbaïdjan. Des soins médicaux doivent être prodigués de toute urgence à Intigam Aliyev

Action complémentaire sur l’AU 200/14, EUR 55/022/2014, 14 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 DÉCEMBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le défenseur azerbaïdjanais des droits humains Intigam Aliyev voit son état de santé se détériorer rapidement car il ne bénéficie pas des soins médicaux nécessaires sur son lieu de détention. Parallèlement à cela, les autorités ont dessaisi quatre des cinq avocats qui travaillaient sur son dossier. Le 12 novembre, le fils d’Intigam Aliyev a indiqué à Amnesty International que l’état de santé de son père se détériorait de jour en jour car il ne bénéficiait pas des soins médicaux nécessaires au centre de détention de Kurdakhany, situé près de Bakou, la capitale. Selon les rapports médicaux transmis à l’organisation, Intigam Aliyev souffre de graves problèmes à la colonne vertébrale, ainsi que de névralgies aiguës et de maux de tête chroniques. Cet homme a besoin de bilans médicaux réguliers, de traitements adaptés et d’exercice physique, ce dont il est privé, selon son fils, en tant que patient en consultation externe au centre de détention. Fariz Namazli, Alayif Hasanov, Khalid Bagirov et Adil Ismayilov, quatre des cinq avocats qui représentaient Intigam Aliyev depuis son arrestation, le 8 août, ont été dessaisis du dossier le 30 septembre. Ils ont été cités comme témoins par le procureur alors qu’ils n’avaient qu’un intérêt professionnel dans l’affaire. Ils ont ensuite été informés verbalement qu’ils avaient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.