Écrire Acton urgente : République démocratique du Congo. Le militant politique ougandais Sam Mugumya risque d’être torturé

AU 295/14, AFR 62/006/2014, 20 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er JANVIER 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant politique Sam Mugumya, ressortissant ougandais, est détenu au secret par l’armée en République démocratique du Congo (RDC). Il est accusé par le gouvernement ougandais d’avoir planifié une rébellion contre les autorités. Il risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Sam Mugumya, ressortissant ougandais, est membre du Forum pour un changement démocratique (FDC), parti d’opposition ougandais. Il aurait été arrêté fin octobre à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, en compagnie de quatre autres Ougandais. Un militaire congolais de haut rang a confirmé que Sam Mugumya est détenu en RDC, comme l’ont relaté les médias ougandais le 13 novembre 2014, mais sa famille et son parti politique ignorent où il se trouve. Le porte-parole de l’armée ougandaise a déclaré aux journalistes le 31 octobre que les autorités ougandaises travaillaient en collaboration avec leurs homologues congolais en vue d’extrader Sam Mugumya vers l’Ouganda. Sam Mugumya est détenu au secret dans un lieu tenu secret, ce qui l’expose davantage encore au risque de subir des actes de torture et des mauvais traitements, pratiques courantes en RDC pour extorquer des « aveux ». DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en français ou dans votre propre langue : (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse