Écrire Etats-Unis. Le Texas prévoit d’exécuter Scott Panetti, un homme atteint d’une grave pathologie mentale.

AU 292/14, AMR 51/053/2014, 18 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 DÉCEMBRE 2014 Scott Panetti, un homme de 56 ans atteint d’une grave pathologie mentale antérieure et ayant contribué au double meurtre pour lequel il a été condamné à mort, maladie qui a eu des répercussions sur son procès et persiste encore aujourd’hui, doit être exécuté au Texas le 3 décembre. Scott Louis Panetti a été hospitalisé plus d’une dizaine de fois entre 1981 et 1992 en raison de ses troubles mentaux, parmi lesquels figure la schizophrénie. Lorsque lui et son épouse, Sonja Alvarado, se sont séparés en août 1992, elle est partie avec leur fille de trois ans s’installer chez ses parents, Amanda et Joe Alvarado. Le 8 septembre 1992, Scott Panetti s’est rasé le crâne, a revêtu un treillis militaire et s’est rendu au domicile de ses beaux-parents, avant de les abattre. Il a laissé partir Sonja et leur fille. Plus tard le même jour, il s’est changé pour mettre un costume et s’est livré à la police. Il a affirmé que « Sarge » (une hallucination auditive) le dirigeait lors du crime, que grâce à l’intervention divine les victimes n’avaient pas souffert et que des démons s’étaient moqués de lui lorsqu’il avait quitté la maison. En juillet 1994, une audience visant à déterminer l’aptitude de Scott Panetti à être jugé s’est soldée par un ajournement car le jury n’est pas parvenu à un verdict. Une deuxième audience devant un autre jury a eu lieu en septembre 1994. Son avocat a déclaré sous serment que, au cours des deux années précédentes, il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse