Écrire Mexique. Des manifestants arrêtés et maltraités.

AU 299/14, AMR 41/042/2014, 25 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 JANVIER 2015 Onze manifestants, arrêtés car soupçonnés d’avoir commis de graves infractions le 20 novembre dernier à Mexico, risquent de faire l’objet d’un procès inique. Tous ont signalé avoir subi des mauvais traitements et ont été transférés vers des prisons de haute sécurité éloignées, ce qui limite les contacts avec leurs avocats et leurs proches. Onze manifestants appréhendés le 20 novembre 2014 dans le centre de Mexico ont été accusés d’association de malfaiteurs, de tentative d’homicide et de mutinerie. Les autorités leur ont refusé le droit de contacter les avocats de leur choix pendant environ deux jours, et les ont ensuite envoyés dans des prisons de haute sécurité éloignées, restreignant ainsi la possibilité pour ces personnes de communiquer entre elles, et de voir leurs avocats et leurs familles. Ces détenus ont tous affirmé que des policiers les avaient battus et menacés en garde à vue. Les avocats qui ont pu rencontrer certains d’entre eux ont constaté qu’ils présentaient des traces de coups au visage et des coupures aux bras, et que leurs yeux étaient injectés de sang. Ces personnes ont été arrêtées et inculpées de charges fédérales deux jours après que le président mexicain Enrique Peña Nieto a déclaré que les rassemblements publics pouvaient engendrer une « instabilité » et le « chaos social », et nuire au « projet national ». Les manifestants appelaient les autorités à lancer de toute urgence des recherches pour retrouver (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.