Écrire Mexique. Les autorités doivent retrouver 43 étudiants et leur rendre justice.

Action complémentaire sur l’AU 246/14, AMR 41/041/2014, 25 novembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 JANVIER 2015 Les autorités mexicaines n’ont pas encore retrouvé les 43 étudiants victimes de disparitions forcées depuis le 26 septembre. Les proches et les camarades de ces derniers continuent de réclamer que l’État mène des recherches de toute urgence, rende justice et accorde réparation dans cette affaire. La police locale, qui opère en collusion avec des groupes criminels, serait responsable de ces disparitions forcées, ainsi que des homicides de trois étudiants et de trois passants, commis le 26 septembre dans la ville d’Iguala (État de Guerrero). De nombreuses autres personnes ont été blessées. Plus de 70 représentants de la municipalité et d’autres personnes ont été arrêtées et inculpées à la suite de ces atteintes aux droits humains. Cependant, nombre d’auteurs présumés sont toujours en fuite. Le parquet fédéral n’a fait part d’aucune avancée dans l’enquête contre l’État et les autorités fédérales. Il a recueilli des éléments attestant une collusion entre des représentants de la municipalité et des groupes criminels des mois avant les événements du 26 septembre, mais n’a pris aucune mesure. De nombreux restes humains ont été découverts dans la région d’Iguala au cours de l’enquête. Pour l’heure, des analyses médicolégales indépendantes ont permis de conclure qu’aucun de ces restes n’appartenait aux étudiants disparus. L’enquête médicolégale est en cours. Les familles des étudiants disparus, le gouvernement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse